Forum « Faire bouger » : la politique culturelle et éducative à l’étranger à l’honneur en présence de M. Steinmeier

Kinder einer PASCH-Schule entdecken die Welt Agrandir l'image (© Kai Uwe Oesterhellweg) Le rôle de la politique culturelle et éducative de l’Allemagne à l’étranger (AKBP) s’est encore accentué au cours de la législature actuelle. Dans un monde désorienté où l’aspect culturel et religieux des conflits est de plus en plus marqué, un élément semble primordial : contre la diffusion des idéologies, il faut recourir à la nuance, à l’échange et au travail commun dans la culture, l’éducation et les sciences. Ce sont les objectifs que s’est assignés la politique culturelle et éducative à l’étranger. Celle‑ci crée et préserve des espaces de liberté pré‑politiques, des débats et des processus qui seuls posent les bases de tout accord politique. Elle relie les sociétés et protège les identités culturelles.

 « Faire bouger », telle est la devise choisie par le ministère fédéral des Affaires étrangères depuis le premier mandat de M. Steinmeier pour accompagner ses forums. Du 13 au 15 avril sera ainsi posée la question de l’action actuelle de la politique culturelle et éducative allemande à l’étranger, des thèmes dont elle s’empare et de son évolution future. Le forum « Faire bouger » combine les apports internes et externes et montre à l’aide d’exemples pratiques toute l’importance de la force sociale de la culture, au‑delà de son rôle légitime dans une politique étrangère moderne. L’accent sera mis sur les restitutions d’ateliers et les meilleures pratiques en matière de coopération à l’image de l’initiative PASCH (« Les écoles, partenaires de l’avenir ») ou de la réorientation de l’AKBP sur les thèmes de l’identité culturelle et de la coopération avec la société civile. Le forum est aussi l’occasion de soigner le réseau de tous ceux qui, dans le domaine culturel, scientifique et éducatif, portent et promeuvent l’AKBP.

Jugendliche mit Migrationshintergrund Seite an Seite auf Stelzen Agrandir l'image (© Enis Yücel) Le programme du forum « Faire bouger » comprend trois axes prioritaires :

« La classe internationale! École. Éducation. Avenir. » : plus de 300 élèves, enseignants et directeurs d’établissement venus d’une trentaine de pays se réuniront dans la Weltsaal du ministère fédéral des Affaires étrangères le 13 avril. Frank-Walter Steinmeier a lancé l’initiative PASCH (« Les écoles, partenaires de l’avenir ») en 2008. On comptait à l’époque environ 500 écoles partenaires. Elles sont aujourd’hui plus de 1 800. Grâce à PASCH, environ 600 000 élèves apprennent aujourd’hui l’allemand dans 120 pays, découvrent notre culture et développent de nouvelles perspectives communes. Les expériences vécues dans ce cadre, les parcours individuels de formation et les échanges entre élèves et enseignants, par exemple au collège et lycée berlinois Wald-Gymnasium, seront mis en avant.

« Longue nuit des idées » : les liens entre le « dedans » et le « dehors » de la pratique culturelle seront explorés dans la soirée du 14 avril. 15 institutions culturelles de Berlin, du Gorki-Theater au club « Tresor » en passant par les Berliner Festspiele et « Street Football World », ont élaboré un programme dans lequel des artistes, des scientifiques et des responsables politiques abordent des sujets communs. Le champ s’étend des répercussions de la numérisation aux coproductions scientifiques et culturelles, du concept de beauté aux diversités culturelles en passant par le rapport à l’histoire coloniale de l’Allemagne ou encore par les questions que soulève une société d’immigration, pour ne citer que quelques uns des thèmes abordés...

La partie « Culture et politique étrangère live » synthétisera le 15 avril, dans la « station » berlinoise, les résultats des deux premières journées et les présentera au grand public. Des ateliers, des présentations de type TED et des contributions d’artistes reconnus permettront de porter un regard commun sur les défis de l’avenir. La politique culturelle et éducative de l’Allemagne à l’étranger pourra être appréhendée en live : dans tous ses secteurs, de la culture au sport en passant par l’éducation et les sciences, mais aussi grâce à des invités de renom et à des évènements culturels.

Nous souhaitons aussi, à l’occasion du forum, tirer profit de l’expertise de la politique culturelle extérieure en matière d’intégration des réfugiés en Allemagne et lancerons un programme de parrainage culturel. Le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier conclura le forum « Faire bouger » le 15 avril à la station berlinoise en prononçant un discours de principe sur la politique culturelle et éducative à l’étranger.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site www.menschenbewegen2016.de

Forum « Faire bouger »

Logo des AKBP-Forums "Menschen bewegen"