Susciter une prise de conscience pour le développement durable

Le changement climatique, la biodiversité, l’efficacité énergétique, l’alimentation mondiale et la croissance démographique : l’Année de la science 2012 est entièrement placée sous le signe du développement durable. S’étant donné pour devise « La Terre, projet d’avenir », l’Année de la science désire attirer l’attention du public sur la recherche en développement durable et faire œuvre de vulgarisation scientifique. Dans les mois qui suivent, une série de manifestations sont prévues  dans toute l’Allemagne pour montrer comment les scientifiques, hommes et femmes, s’attachent à trouver des solutions aux problèmes urgents qui se posent en recherche environnementale et énergétique ainsi qu’en sciences économiques et en lettres et sciences humaines.

Logo des Wissenschaftsjahres 2012 Agrandir l'image (© BMBF) 20 ans après le « Sommet Planète Terre » de Rio de Janeiro  et à quelques mois seulement du sommet sur l’environnement qui réunira la communauté internationale en juin 2012, la 13e Année de la science focalise l’attention sur les changements complexes de l’écosystème mondial. Au cœur du débat, trois questions primordiales mettront en évidence la contribution de la science et de la recherche en matière de développement durable : Comment voulons-nous vivre ?  Comment devons-nous gérer nos ressources ? Et : Comment pouvons-nous sauvegarder notre environnement ?

Au dire de la ministre fédérale de la Recherche, Annette Schavan, plus d’un millier de manifestations sont  prévues au cours de l’Année de la science. Les thèmes concrets - tels que le recyclage des téléphones portables ou l’utilisation de nourriture dans la production d’énergie - feront comprendre aux citoyens en quoi le développement durable a à voir avec leur vie. Il s’agit de montrer « comment nous devons vivre aujourd’hui de manière à ne pas priver les générations futures de leurs moyens de subsistance », a souligné la ministre fédérale de la Recherche. L’Année de la science sera ciblée sur les enfants et les jeunes qu’il convient de sensibiliser au thème du développement durable.

Les Années de la science sont organisées par le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) conjointement avec l’initiative « Wissenschaft im Dialog » (WiD) ainsi qu’avec de nombreux partenaires des milieux scientifiques, économiques, politiques et culturels. Depuis l’an 2000, elles promeuvent les échanges entre le public et la recherche. 

© www.magazin-deutschland.de